عن أبي موسى الأشعري -رضي الله عنه-قال:

( قال النبي -صلى الله عليه وسلم- على كل مسلم صدقة، قالوا: فإن لم يجد؟ قال فيعمل بيديه فينفع نفسه ويتصدق، قالوا فإن لم يستطع أو لم يفعل؟ قال: فيعين ذا الحاجة الملهوف، قالوا فإن لم يفعل؟ قال: فليأمر بالخير أو قال بالمعروف، قالوا: فإن لم يفعل؟ قال فليمسك عن الشر فإنه له صدقة)

البخاري ح (6022) ، مسلم ح (1008)

 

 

D'après 'Abû Mûsa (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète a dit: "Tout musulman est tenu de faire l'aumône". -

 

"Mais, objecta-t-on, et s'il ne trouve pas (d'argent) pour la faire?". "Qu'il travaille de ses mains, répondit le Prophète, pour gagner sa vie et faire l'aumône". 

 

"Mais s'il ne le peut pas ?". - "Qu'il prête une main secourable à un besogneux victime d'une affliction".


"Et s'il ne le peut pas non plus?". - "Alors qu'il préconise le bien". - "Qu'en est-il s'il ne le fait pas?". - "Qu'il s'abstienne de faire le mal, ce qui lui sera compté pour aumône".

 

Tout Musulman est tenu de faire de l'aumône : en ce qui concerne les moralités suprêmes, et cela n'est pas un acte obligatoire par le consensus des ulémas.

 

Le mot aumône veut dire tout ce que l'homme dépense de son argent volontairement. Ce mot peut donner le sens des actes obligatoires car l'ouvrier cherche la véracité dans son oeuvre.

Ce hadith montre que grâce à tout ce que l'homme fait ou à tout ce qui il dit de bienfait l'homme aura une récompense, et ainsi que son abstention des méfaits.

 

Ce hadith excite à travailler et à gagner de l'argent afin que l'homme trouve ce qu'il dépense à soi-même et ce qu'il dépense comme aumône.

 

L'on doit également travailler pour éviter l'humiliation de demander de l'argent aux gens.

 

Ce Hadith excite à faire le bienfait tant qu'il est possible. Celui qui veut faire un acte de bienfait, et il le trouve difficile à faire, qu'il fasse un autre acte de bienfait.

 

Source :

 

http://www.muslimislam.fr/

 

 

Tag(s) : #Rappels
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :