Ecoutez le Cheikh

 

 

Question :

 

Est-il permis à la femme d’utiliser des pilules pour repousser les menstrues pendant les dix derniers jours du Ramadan afin de multiplier les efforts dans l’adoration, la prière de tarawih et la lecture du Coran ?

 

Réponse:

 

Il est meilleur pour la femme de rester sur la nature sur laquelle Allah l’a créée. Allah a la sagesse parfaite dans ce qu’Il a créé.

 

En supposant que ces pilules ne sont pas nuisibles٫ nous conseillons la femme de rester dans son état naturel.

 

Mais si ces pilules sont nuisibles alors c’est encore pire. Le Prophète   a dit :

 

« Ne vous faites pas du tord et n’en faites pas aux autres. »

 

 

Il n’est pas permis au musulman et à la musulmane de se causer du tord à eux-mêmes.

 

Si elles ne sont pas nuisibles, il est préférable que la femme reste dans son état naturel car il se peut que leur nuisance soit découverte plus tard et cela peut également avoir un effet autre sur la femme.

 

Et puis cela est une sagesse de la part d’Allah et une miséricorde. Il a facilité les choses à la femme en fonction de la nature sur laquelle elle a été créée.

 

Alors si la femme est en état d’impureté pendant les dix derniers jours ou certains d’entre eux et qu’elle faisait des efforts auparavant alors sa récompense lui sera écrite entièrement en fonction de ses efforts et sa motivation. Allah ne fera pas perdre la récompense de celui qui fait le bien. Allah est trop généreux pour faire perdre la récompense de cette femme motivée.

 

C’est pour cela qu’il faut qu’elle reste dans son état naturel afin de ne pas se nuire à elle-même avec ces pilules.

 

Mais malgré cela nous ne disons pas que c’est interdit. Si elle les utilise et qu’elles ne sont pas nuisibles alors c’est une chose permise mais le mieux est qu’elle dans son état naturel sur lequel elle a été créée.

 

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani

 

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

Tag(s) : #Femme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :