Question :

 

Je travaille dans le domaine de vente de produits alimentaires et de consommation, et je possède de nombreuses épiceries et locaux commerciaux, à La Mecque, Djedda et Médine.

 

Ma question est : Certains distributeurs de produits alimentaires et de consommation me proposent de temps à autre des marchandises qui ressemblent en tout point aux produits originaux, mais ce ne sont que des contrefaçons, et l'acheteur achète ces articles en croyant qu'il s'agit de produits originaux.

 

Certains frères m'ont conseillé de ne pas commercialiser ce genre d'articles, car cela comporte de la tromperie vis-à-vis du client, et de la nuisance pour les commerçants qui commercialisent les produits originaux.


Eminence Cheikh ! Est-il permis de vendre ou commercialiser ce genre d'articles ? Est-ce que le simple fait de les distribuer à des commerçants qui les vendent eux-mêmes est licite ou contraire à la Législation d'Allah (Exalté Soit-Il) ?

 

Eclairez-nous, qu'Allah vous préserve.

 

Rèponse :

 

Il n'est pas permis de vendre ces marchandises copiées en les présentant comme des produits d'origine, et il n'est pas permis

 

de les commercialiser ou de les distribuer, car cela comporte la tromperie à l'égard de musulmans, du mensonge et de la tricherie. Le Prophète d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a interdit la tricherie en disant : Il n'est pas des nôtres celui qui nous dupe...

 

De même, cela représente de l'entraide dans le péché et la transgression, et manger illégalement les biens des gens.

 

Allah, Le Très-Haut, a dit : et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression.

 

Et Il (Exalté Soit-Il) a dit : Et ne dévorez pas mutuellement et illicitement vos biens; En outre, cela entraîne de la nuisance pour celui qui vend les produits originaux, et de la concurrence déloyale.

 

Ainsi, vendre de tels articles sans informer le client de leur origine est illicite et n'implique aucun bienfait.

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Le vendeur et l'acheteur ont le droit d'option tant qu'ils ne se sont pas encore séparés.

 

S'ils avaient été sincères et francs, leur transaction serait bénie; mais s'ils avaient dissimulé et menti, leur transaction serait dépourvue de toute bénédiction Rapporté par Al-Boukhârî dans son Sahîh, d'après Hakîm ibn Hizâm (qu'Allah soit satisfait de lui).


Ainsi, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : Les musulmans sont des frères les uns pour les autres.

 

Il n'est point permis à un musulman de vendre à son frère une marchandise comportant un vice sans l'en tenir informé. Rapporté par l'imam Ahmad et Ibn Mâdja, d'après `Oqbâ ibn `Amir (qu'Allah soit satisfait de lui). Al-Boukhârî, pour sa part, a rapporté un hadith similaire mais qui est Mawqouf (un Hadith narré d'après un Compagnon du Prophète).

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.




Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

 

Membre Membre Membre Président :

 

Cheikh Bakr Abou Zayd

 

Cheikh Sâlih Al-Fouzân

 

Cheikh `Abd-Allah ibn Ghoudayân

 

`Abd-Al-`Azîz Al Chaykh 

 

Source :

 

http://www.alifta.com

Tag(s) : #Fatwas
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :