La femme qui porte une tenue indécente en présence d'autres femmes

Question :

Ces derniers temps le port de vêtements indécents s'est répandu parmi les femmes, et il y a celles qui découvrent une partie de leur corps, et tout cela pour imiter les mécréantes.

Elles avancent comme argument pour justifier le port de ces vêtements, le fait qu'elles les portent en présence d'autres femmes seulement, et que la `Awra (parties du corps qui doivent êtres cachées) entre femmes, est comprise entre le nombril et le genou.

Réponse :

Une femme doit faire preuve de pudeur, même si seules les femmes la voient.

  • Elle ne doit découvrir en présence d'autres femmes que ce qui est traditionnellement toléré ou nécessaire, comme le fait par exemple de sortir devant elles dans des vêtements ordinaires, de tous les jours, c'est-à-dire qui ne découvrent que le visage, les mains, les bouts des pieds, etc..

Ceci est plus à même de préserver son honneur et de la tenir éloignée des situations douteuses.

  • De plus, il est interdit aux femmes musulmanes d'imiter les mécréantes dans leur tenue vestimentaire, même s'il s'agit de vêtements amples, sans parler des vêtements courts, serrés et transparents et ce, comme le stipule cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :

"Quiconque imite un groupe de gens sera des leurs"

Et selon cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :

"Je n'ai pas encore vu deux des catégories des habitants de l'enfer : des gens qui tiennent à la main des fouets comme les queues des vaches et qui frappent les gens et des femmes à demi nues et à demi vêtues qui marchent en se déhanchant pour séduire les regards, elles portent des chignons sous forme d'une bosse de chameau, elles ne verront jamais le paradis ni n'en sentiront l'odeur bien que son odeur se sente à une distance de marche de telle et telle"

Hadith consigné par Mouslim dans son Sahîh.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

La première question de la Fatwa numéro 20518

(Numéro de la partie: 17, Numéro de la page: 289)

copié de alifta.net

Comité permanent [des savants] de l'Ifta

Source :

http://3ilm.char3i.over-blog.com/

Tag(s) : #Femme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :