Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Ayoub, 'Abdallah Ibn 'Amr (qu'Allah l'agrée) a dit: « Le jeûneur, si on mange auprès de lui (1), les anges prient sur lui (2) ».


(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°9710 et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Daifa vol 3 p 502)

(1) C'est à dire le jeûneur auprès de qui il y a des gens qui mangent.


(2) C'est à dire qu'ils invoquent en sa faveur.

Cheikh Albani a dit: Ce récit dont la chaîne de transmission est authentique avec les conditions de Boukhari et Mouslim est mawqouf (c'est à dire que c'est la parole d'un compagnon) mais il a le même statut qu'un hadith marfou' (c'est à dire une parole du Prophète).


(Silsila Daifa vol 3 p 503)

C'est à dire que ce texte mentionne une chose de l'invisible qu'il n'est possible d'affirmer qu'avec une révélation provenant d'Allah, or les compagnons du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) ne recevaient aucune révélation. Ainsi si un compagnon informe d'une chose de l'invisible c'est qu'il l'a entendu du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui).

Source :

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Jeune
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :