SHeikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve)

 

Le lundi 6 août 2007, par Ismail


BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


Tel est le chemin [Sabîl] et la Sounnah qui est le groupe [al-Djamâ’ah], mais qu’est-ce que le chemin et la Sounnah ? Il est ce qui constitue le groupe. C’est la raison pour laquelle le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Cette communauté ce divisera en soixante treize (73) fractions, toutes iront en enfer excepté une seule. » Ils dirent : « Mais qu’elle est-elle Ô Messager d’Allâh ? » Il répondit : « C’est le groupe [al-Djamâ’ah]. »


Certes, l’Imâm Ahmad ainsi qu’un groupe de savants [Ahl al-‘Ilm] ont été interrogés sur le fait de savoir qui sont le groupe [al-Djamâ’ah] ? Ils dirent : « S’ils ne sont pas les gens de la tradition [Ahl al-Hadîth] je ne vois pas alors qui ils sont. »


Ce qui veut dire que les gens du Hadîth – à leur époque – sont les gens les plus proches de la vérité dans cette description [du groupe].

 

Ils étaient tels que les Compagnons étaient avant la division, attachés aux traditions [Athar], et n’agissaient point selon leur raisonnement personnel, et ne faisaient pas d’effort d’interprétation infondé dans la religion, ni dans la croyance, ni dans les fondements de la législation [Charî’ah], ni dans les preuves, bien au contraire, ils s’accrochaient à la vérité et n’innovaient pas, telle était la raison de la parole : « S’ils ne sont pas les gens de la tradition [Ahl al-Hadîth] je ne vois pas alors qui ils sont. »

Lorsque l’Imâm at-Tirmidhî (rahimahullâh) a mentionné ce hadîth il dit : « Le groupe [al-Djamâ’ah], ce sont eux les gens de science [Ahl al-‘Ilm]. » Et la science louable [‘Ilm al-Mahmoûd] est :


« Allâh a dit, Son Envoyé a dit, les Compagnons ont dit qui sont eux les gens de la connaissance »


La science louable est certes la science utile [‘Ilm an-Nâfi’] qui diverge du point vue personnel. Bien plus encore, c’est une science argumentée sur la base de preuves [Dalîl] et de traditions [Athar].

 

Et lorsque les choses ce présentent de la sorte, le souhait d’être sur cette voie pour la personne s’impose, et c’est pourquoi l’ensemble des savants parmi les imams de l’Islâm [A-îmat al-Islâm] ont suivi cet exemple.

 

Et plus particulièrement les imams des gens de la tradition [A-îmat Ahl al-Hadîth], tels que Mâlik, ach-Châfi’î, Ahmad, al-Bukhârî, Sufyân ath-Thawrî, Sufyân Ibn ‘Aynah, al-Awzâ’î, et d’autres encore, comme Nou’îm, ad-Dârimî, et qui à l’exemple d’eux, ont écrit le dogme des musulmans et leur religion, auprès de qui les savants ont pris après eux. [1]

Notes


[1] Charh kitâb « Fadhl ul-Islâm » du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p. 48-49


Source :

http://www.manhajulhaqq.com


Tag(s) : #Manhadj
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :