Cheikh Sou'ôud Ach-Chouraïm


Vendredi 9/4/1425 (28/5/2004)

 

 

 

O Musulmans !


Craignez Allah et estimez Allah comme Il doit l'être ; croyez en Allah et en Son messager pour qu'Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde et qu'Il vous assigne une lumière à l'aide de laquelle vous marchez et qu'Il vous pardonne ; et quiconque se détourne de cela, ne fait que suivre sa passion :


{Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d'Allah ? Allah vraiment, ne guide pas les gens injustes}.

 
O Hommes !


Allah a ordonné aux musulmans de s'accrocher au jugement de leur législation et ses textes évidents et clairs, ils doivent y mordre avec les dents et la protéger afin qu'elle ne soit pas dénigrée ou souillée, ou que les mains des dévergondés ne s'y infiltrent pas en retournant ses textes et ses choses admises [évidentes], en jouant avec ses lois et ses prémisses admises comme ils veulent, à un moment de distraction du principe de la glorification du Coran dans les cœurs, et à moment d'absence important de la force et de la discipline qu'Allah accorde au dirigeant, car celui qui ne craint pas le châtiment, aura un mauvais comportement ; et celui qui n'a pas la lumière et la guidée, se débat dams les ténèbres de l'injustice .

 

Et il n'y a pas de protection dans ce cas contre la déviation après Allah sauf le fait de s'accrocher à la recommandation de l'Elu (qu'Allah prie sur lui et le salue) qui a dit :


(Accrochez-vous à ma sounnah et à la sounnah des califes bien guidés après moi ; accrochez-vous à ces Sounnah et mordez-les avec vos dents ; et méfiez-vous des choses nouvelles [inventées], car chaque chose inventée [dans la religion] est une innovation [une hérésie]) rapporté par Ahmed.

 

Serviteurs d'Allah !


Les musulmans ont une vigueur dans la religion et une force dans leur foi, avec lesquelles ils rivalisent avec leurs ennemis parmi ceux qui suivent les sectes.

 

Et dans leur croyance et les textes des deux révélations, ils ont les liens les plus solides pour la relation entre eux, et pour que les uns défendent les autres sous les liens du véritable Islam.

Et parmi les choses qui sont fortement implantées dans les cœurs des musulmans, le fait que la foi en Allah et en ce avec quoi Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) est venu  dans le sens de l'obéissance et de la soumission - soit une garantie pour obtenir le bonheur dans ce monde et dans l'au-delà, et que celui qui est privé de cet attachement et de cette obéissance, est alors privé de la réussite et du bonheur.

 

 

Et le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit la vérité en disant :


(Celui qui sera satisfait d'Allah en tant que Seigneur, de l'Islam en tant que religion et de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) en tant que messager, aura alors goûté à la douceur de la foi) rapporté par Mouslim.


Il n'y a pas de douceur sans la foi, et il n'y a pas de foi sans être satisfait de la législation d'Allah et de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue), et sans la mettre en pratique dans tous les domaines de la vie sans exception.

 

Les musulmans doivent fournir tous les efforts pour protéger leur législation élevée afin qu'ils ne dévient pas d'elle après qu’ils s'y soient accrochés, et ils goûteraient alors au malheur pour avoir dévié de la législation ; et s'ils ne protègent pas la législation et qu'un groupe suffisant ne fournit pas des efforts afin d'implanter les lois de la législation islamique et d'arrêter les mains qui s'attaquent à législation de temps en temps, alors ils commettent tous un péché.

 


O Musulmans !


Les ténèbres et les difficultés qui ont atteint les musulmans et qui ont détruit les liens entre eux, ont réussi à provoquer en eux-mêmes une frayeur et une peur qui ont mis dans le cœur de certains musulmans le sentiment d'effondrement, un doute concernant certains côtés de la législation islamique.

 

 

Ainsi que la honte de s'attacher à la religion et d'être fier de la législation islamique ; et la situation est devenue plus grave que cela, car un groupe est apparue, qui veut enlever les causes de l'effondrement et de la faiblesse chez les musulmans ; alors, ils lancent des accusations contre la croyance de la communauté et son authenticité, et contre le fait que son message soit un message universelle.

Ils pensent que l'application de la législation islamique comme les musulmans la pratiquaient auparavant et comme ils la pratiquent de nos jours, est un obstacle devant le rassemblement des civilisations et une sorte de sous-développement et de retard dont les peuples mécréants et leurs pays ne sont pas satisfaits, et qui ne seront jamais satisfaits de notre communauté jusqu'à ce qu'elle les suive.

Donc, ne vous interrogez pas - serviteurs d'Allah - après cela, au sujet de la faiblesse, des doutes concernant les prémisses admises et les principes, de la diffusion du désordre dans les textes de la religion, de l'embrouillage concernant la stimulation des corrections, et du changement des satisfactions en prétendant que ce qui était illicite dans le passé, peut être licite de nos jours, et ce qui était une fierté dans le passé, peut être un vide et une rupture.


Les sources des rapports se sont mélangées dans les rangs de ceux qui parlent jusqu'à ce que le journaliste s'est transformé en homme de loi et en référence religieuse qui place les critères pour celui qui a raison et celui qui a tort comme il le désire .

 

 

Le politicien s'est transformé en législateur, la personne normale s'est transformé en critique, et la référence religieuse a perdu son importance après qu'elle ait été dénigrée auprès des gens, et la cause est l'éloignement des savants, l'absence du pouvoir du dirigeant, et l'orgueil des personnes viles et des ignorants, et de ceux qui parlent sans aucune science. Et la situation présente nous montre la deion prophétique de ce qui se produira à la fin des temps selon la parole de l'Elu (qu'Allah prie sur lui et le salue):


(Allah n'enlève pas la science des gens en la prenant, mais Il fait mourir les savants, alors la science part avec eux, et il reste ensuite des chefs ignorants qui donnent leurs opinions concernant la jurisprudence sans aucune science ; donc, ils s'égarent et égarent les gens).

Et selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dans un autre hadith :


(Les gens vivront des années de tromperie, les gens croiront aux paroles de celui qui ment, et ils ne croiront pas aux paroles de celui qui dit la vérité ; les gens auront confiance au traite, et ils n'auront pas confiance à celui qui est loyal. Et "Ar-Rouwaïbidah" parlera aux gens). Quelqu'un dit :


-"Et qu'est-ce que "Ar-Rouwaïbidah ?". Il dit :


(La personne stupide qui parlera des affaires des gens).

 


Serviteurs d'Allah !


Nous voyons ces derniers temps que beaucoup de gens sont influencés par le nombre important d'analyses et de discussions qui touchent des principes dans la religion et des prémisses admises, et ceci à travers des moyens de transmissions multiples comme les chaînes télévisées retransmises par satellite ou les journaux ou les radios ou à travers des clubs et des lieux de réunion qui s'occupent de ce domaine.


Et si tu es étonné - ô musulman -, ce que ceux qui font ces analyses pensent, est encore plus étonnant ; ils pensent qu'ils ont apporté à la communauté ce que les premiers [de la communauté] n'ont pas apporté, et qu'ils ont ainsi dépassé les pieux prédécesseurs, trompés par ce qu'ils ont vu du mouvement des médias qui animent ces discussions et ces dialogues, et qui utilisent différentes méthodes d'interprétation et de déviation des significations des textes de la législation islamique, et qui font passer la raison, la coexistence mondiale et l'intérêt international et national avant les textes de la législation islamique.


Et ceux qui présentent cette analyse, sont fiers de leur méthode ; ils pensent qu'elle est meilleure que celle des pieux prédécesseurs, car selon ce qu'ils prétendent, la méthode des pieux prédécesseurs n'est que la croyance aux mots du Coran et des hadiths sans science, ni compréhension de ce que veulent Allah et Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) de ces mots, et ils pensent qu'ils sont les illettrés à propos desquels Allah (qu'Il soit exalté) a dit :


{Et il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures}.


Et ils prétendent que leur méthode correspond à extraire les significations des textes religieux et de les détourner des réalités que les pieux prédécesseurs ont compris au sens figuré, dans des langages incompréhensibles et dans des interprétations blâmables ; et à cause de cette mauvaise pensée, ceux qui sont obstinés se détournèrent du Coran, de la Sounnah et des paroles des compagnons et de ceux qui les ont précédés ; et la conséquence de leurs actes fut la provocation des doutes, la manipulation des croyances et le fait d'enlever les croyances de leur résolution et de leur détermination.

 

 

Et ceci engendra des appels et des slogans qui reçurent un écho dans beaucoup de pays islamiques et arabes au sujet de ce qui est appelé "la culture et la connaissance mondiales" et qui vise à dénigrer la prédominance de la législation islamique et à enlever la confiance en elle, afin qu'ils reçoivent les connaissances et les cultures sans réserve et sans limite.

 

En portant des slogans de renouvellement, de réforme et de développement de la législation islamique, ainsi que la correction du discours religieux ; et en réalité, le danger de cette épreuve n'est pas dans ces slogans seulement, mais il est aussi dans la vision et le contenu ; et dans le passé, il a été dit :

-"Sous l'écume se trouve le lait pur".

Et Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit en décrivant cette situation :


-"Et si tu voyais la façon dont les corrupteurs des textes parlent en utilisant une parole bonne, claire et éloquente avec toute la guidée, la clarté et la science des significations fausses et des mauvaises interprétations, tu serais étonné de cela. Parfois, tu serais étonné ; parfois, tu serais en colère ; parfois, tu pleurerais ; parfois, tu rirais ; et parfois, tu souffrirais à cause des malheurs qui sont descendus sur l'Islam et à cause de ce qui est arrivé à la révélation".

 


O Musulmans !


Les dirigeants, les savants et les prédicateurs doivent protéger la législation islamique, ils doivent empêcher les ennemis de l'attaquer, et ils doivent aussi s'opposer à ceux qui dénigrent la législation, ses lois et ses bases ; ils doivent exposer la vérité, et appeler les gens vers la vérité avec la sagesse et la bonne parole.

 

Et ils doivent discuter avec eux d'une bonne manière ; tout comme il ne faut pas qu'il y ait aucune humiliation de ceux-là ou que l'on dise : "leur répondre et s'opposer à eux est une sorte d'abaissement et le fait de donner à la personne plus qu'elle ne mérite" ; car prendre la défense de la législation islamique est plus général pour qu'elle soit limitée à une personne en dehors d'une autre ; et la vérité est ce que le croyant recherche.


Et l'imam Othmane Ad-Daarimi a dit à ce sujet :


-"Et les pieux prédécesseurs détestaient parler de ce sujet et de ce qui ressemble à cela, et ils avaient été protégés contre ces gens ; et nous avons été éprouvés par eux lors de l'étude de l'Islam et de la disparition des savants ; donc, nous n'avons pas pu faire autre chose que de répondre avec la vérité à ce qu'ils ont apporté de faux".

Et Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) parla du fait de s'opposer à ceux qui altèrent et dénigrent les textes de la législation, et diminuent leur grandeur, en disant :


-"Donc, dévoiler les défauts de ceux-là, exposer leurs actions honteuses et la corruption de leurs règles [de leurs méthodes] fait partie du meilleur combat dans le sentier d'Allah". Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :


(Le saint-esprit [l'ange Gabriel] ne cessera pas de t'aider tant que tu défendras Allah et Son messager).


Donc, craignez Allah - ô musulmans -, et protégez la législation d'Allah et Son chemin dans votre vie, prenez leur défense, car le bateau de l'Islam qui navigue, ne sera sauvé qu'en s'accrochant à la législation d'Allah et à Son chemin en se soumettant, en glorifiant et en obéissant :


{Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le trompeur (satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah !}.


{Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants}.

 

Deuxième sermon



Craignez Allah - ô musulmans -, et sachez que la religion pour Allah est l'Islam, et qu'Allah (le Puissant et le haut) a dit :


{Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination !}.


Et Allah nous a ordonné de Lui obéir et d'obéir à Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) et aux héritiers des prophètes parmi les savants pieux, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

{O vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement)}.


Donner beaucoup d'importance à la législation islamique et la respecter, fait partie de la foi correcte, car la législation provient d'Allah et de son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue), il n'est donc pas permis de l'altérer, ni attaquer ses prémisses admises, ni d’en parler sans aucune science, car Allah (le Puissant et le Haut) a dit :


{O vous qui avez cru ! Ne devancez pas Allah et Son messager. Et craignez Allah. Allah est Audient et Omniscient} ; et la signification de ce verset est : ne dites pas le contraire de la parole d'Allah et de la parole de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue), et ne suivez rien sans consulter leurs paroles, et ne faites rien sans vous en remettre à Allah et à Son messager.

Et nous devons consulter encore plus les paroles d’Allah et de son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) lors des problèmes, des tentations et des malheurs, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :


{Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement).

 Et n'eussent été la grâce d'Allah sur vous et sa miséricorde, vous auriez suivi le diable, à part quelques-uns}.


Et les pieux prédécesseurs suivirent ce chemin, ainsi ils obtinrent la réussite et la domination, et ceci à cause de la grande considération qu'ils accordaient aux textes des deux révélations, ils les mettaient en pratique et ils ne prenaient pas le Coran en abandonnant la parole du prophète, ni ne prenaient la parole du prophète en abandonnant la parole d'Allah.

 

 

Et il a été rapporté d'Abou Hanifah, de Malik, d'Ach-Chaafi'î, et d'Ahmed (qu'Allah leur fasse miséricorde), leur parole :


-"Si le hadith est authentique, c'est donc mon opinion" c-à-d : je prends la parole du prophète.


Et un homme vint voir Ach-Chaafi'î et l'interrogea ; il dit alors :


-"Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) jugea de telle et telle façon".


L'homme dit alors à Ach-Chaafi'î :


-"Toi, que dis-tu ?". Il répondit :


-"Gloire à Allah ! Me vois-tu dans une église ? Me vois-tu dans une synagogue ? Me vois-tu habillé comme un prêtre ? Je dis : "Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) jugea de telle et telle façon ; et toi, tu me dis : "Toi, quelle est ta parole ?".


Donc, chaque musulman doit se soumettre complètement à la législation d'Allah, obéir à ce qui s'y trouve, et recevoir cela en l’acceptant et en y ajoutant foi sans s'y opposer avec des illusions fausses même si les gens appellent cela la logique ou l'intérêt et une pression de la civilisation.


Tout comme il n'est permis à qui que ce soit de douter de la législation islamique, ou de faire passer les opinions des hommes et leurs pensées avant elle ; donc, nous devons gouverner avec la législation islamique et nous y soumettre :


{Non !...Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettront complètement [à ta sentence]}.


{Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident}.



Source :



http://alharamainsermons.org

Tag(s) : #Discours du vendredi
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :