Cheikh Ali ibn Abderrahmane Al-Houdhéïfi

 

Vendredi 29/7/1424 (26/9/2003)

 

 

 

Craignez Allah votre Seigneur en secret et en public, car la crainte d’Allah est la meilleure chose que vous puissiez accomplir et la meilleure provision [pour l’autre monde].

 

O Musulmans !

 

Rappelez-vous les bienfaits cachés et apparents d’Allah sur vous, et remerciez-Le pour Ses bienfaits, Il vous les augmentera et les protégera pour vous ; car les bienfaits d’Allah sont indénombrables, Il a dit (qu'il soit exalté) :

 

{Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est Pardonneur, et Miséricordieux} [Sourate : Les abeilles : 18].

 

Et les hommes peuvent-ils compter le nombre de respirations ou des mouvements des yeux ? Ils en sont incapables ; et les bienfaits sont plus nombreux que les respirations et les mouvements des yeux.

 

Allah (le Puissant et le Très Haut) vous a comblés de bienfaits, et Ses bienfaits sur ce pays ne peuvent être comptés, ni remerciés convenablement.

 

 

Et Il vous a donné des particularités que nous devons prendre en considération, respecter et pour lesquelles nous devons remercier Allah en secret et en public.

 

Parmi ces particularités : le fait qu’Allah a protégé ce pays des partis qui se querellent, des mouvements et des pensées dangereuses dont les effets de leurs dommages [préjudices] sont apparus dans les pays qui en ont été éprouvés.

 

Donc, il n’y a pas de place pour les parties qui se querellent dans notre pays, car la religion des citoyens dans ce royaume est l’Islam honorable qui interdit les partis et interdit de suivre les passions, Allah (qu'il soit exalté) a dit :

 

{Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » (câble) d’Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus des frères}.

 

{Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, tu n’es en rien des leurs}.

 

Et l’Islam est la vérité, et la vérité unit et ne sépare pas ; et l’allégeance du musulman est pour cette vérité et pour ceux qui mettent en pratique cette vérité, et défendent la terre sur laquelle domine cette vérité de tous les différents genres de défenses .

 

Il apparaît donc clairement que le but du musulman est de secourir l’Islam, il doit aussi aider les dirigeants à mettre en pratique la législation islamique et il doit défendre la religion.

 

Et si tous les musulmans sont d’accord à ce sujet, il n’y donc pas de place pour les parties dans notre pays, car les partis suivent leurs passions, et les passions affaiblissent la communauté et trouble l’esprit du dirigeant qui ne peut alors pas se préoccuper d’affaires importantes pour les citoyens du pays.

 

La meilleure situation des musulmans est lorsque le pouvoir de la religion est fort sur les gens de la communauté et que le dirigeant est fort dans l’application de la religion ; et si le pouvoir de la religion est faible sur certaines personnes mais que le pouvoir du dirigeant est fort, les affaires réussiront aussi et les corrupteurs sur terre seront maîtrisés.

 

 

Et le dirigeant dans ce pays et ses représentants sont forts dans l’application de la religion par la grâce d’Allah, puis grâce à l’adhérence [la cohésion] entre les dirigeants et les citoyens à cause du rassemblement sur la vérité, l’assistance mutuelle, et l’éloignement de la séparation et des disputes que la religion islamique ordonne ; et nous suivons la croyance des “Mouhajirines” et des “Ansars” et de ceux qui les ont suivis dans le bien et dont Allah a fait l’éloge dans Sa parole :

 

 

{Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L’agréent.

 

Il a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès !}.

 

Et Allah a dit au sujet des premiers croyants :

 

{Et ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et porté secours, ceux-là sont les vrais croyants : à eux, le pardon et une récompense généreuse}.

 

Et nous remercions Allah (qu'il soit exalté) de nous avoir mis parmi les musulmans, car l’Islam est le plus grand des bienfaits d’Allah sur les serviteurs, Il a dit (qu'il soit exalté) :

 

{Aujourd’hui, j’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous}.

 

Le musulman, avec la guidée dans laquelle il se trouve, est soumis à Allah et modeste, il ne méprise pas les serviteurs d’Allah et il ne transgresse pas les limites [les lois] de son Seigneur.

 

 

L’Islam lui a interdit l’injustice et l’hostilité, même envers les non musulmans ; sa religion lui a ordonné la justice, la miséricorde et le bien pour l’humanité ; et parmi le bien pour l’homme, le fait de l’appeler vers Allah avec sagesse, avec la bonne exhortation et de la manière prescrite qui vient au secours de la vérité et détruit le faux, Allah (qu'il soit exalté) a dit :

 

 

{Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur.

 

 

Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés}.

 

 

Et l’Islam est plus précieux pour le musulman que sa propre personne, sa famille, son argent et ses enfants ; et il se peut que le musulman n’ai pas d’argent, perde sa dignité et rencontre des difficultés, mais il est heureux si sa religion est sauvegardée.

 

 

Mous’âb ibn Oumaïr fut le premier à émigrer à Médine, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) l’envoya pour prêcher l’Islam et enseigner le Coran ; il était un jeune homme riche, mais lorsqu’il professa la religion de l’Islam, sa mère le priva de l’argent ; le prophète le vit alors que la couleur de sa peau avait changée et il portait des vêtements déchirés, les larmes lui coulèrent des yeux lorsqu’il vit les peines qu’il endurait, mais il était riche avec sa foi et mourut en martyr lors de la bataille d’Ouhoud.

 

Parmi les particularités de ce pays :

 

La maison sacrée d’Allah qui est la « Quibla » des musulmans et le lieu où leurs cœurs trouvent la tranquillité, et Allah a fait qu’elle soit une cause pour que les affaires des gens soient arrangées, Il a (qu'Il soit exalté) :

 

 

{Allah a institué la Kaaba, la maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens}.

Les commentateurs du Coran ont dit :

 

 

-« La maison sacrée est le centre pour leur vie ici-bas et leur religion, ils y accomplissent ce qui leur est profitable pour leur religion et leur vie dans ce monde ; celui qui a peur, y trouve la sécurité ; celui qui est faible, y est secouru ; les commerçants y font des profits ; et les adorateurs y adorent [leurs Seigneurs].

 

 

Et parmi les particularités de ce pays :

 

La mosquée du messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue), la dernière mosquée des prophètes (que les bénédictions et les salutations d’Allah soient sur eux); Allah a fait que la prière dans cette mosquée soit meilleure que mille prières dans une autre mosquée sauf la mosquée sacrée [de la Mecque].

 

 

Et dans la terre de Médine, se trouve la demeure du messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue), et il n’y a pas d’autre tombe de prophète sauf la sienne.

 

Et parmi les particularités de ce pays :

 

Les tribunaux qui jugent avec les lois de la législation islamique en ce qui concerne les biens, le sang [les crimes], les preions d’Allah, les disputes et les affaires.

 

Allah a comblé ce pays d’un bienfait qui est la sécurité dans laquelle les gens vivent en étant tranquillisés pour leur vie, leur argent, et leurs intérêts dans la religion et la vie ici-bas ; et ce pays est donné en exemple dans le monde et il a dépassé les autres pays dans la sécurité - louange à Allah.

 

Et la destruction et le terrorisme qui se sont produits dernièrement sont le résultat de pensées dangereuses qui sont arrivées, et qui ont été traitées avec détermination [fermeté] et combattues par les dirigeants et les savants.

 

De même que nos programmes d’enseignement, depuis qu’ils ont été établis, ont combattu ces pensées qui visent à accuser les gens d’apostasie.

 

Et nos programmes d’enseignements ne font sortir que des hommes qui travaillent pour leur religion et leur pays, et qui aiment le bien pour l’humanité ; mais il y a toujours des exceptions à la règle, et chaque âme ne sera jugée que selon ses actions.

 

Et la sécurité de ce pays ne sera pas troublée par la destruction causée par ce groupe qui a dévié du droit chemin.

 

Parmi les bienfaits dont Allah a comblé ce pays : la stabilité politique avec laquelle les conditions sont stables, la vie est prospère, la construction se développe et se propage, la croissance de la population augmente, l'argent est placé dans les domaines qui sont utiles pour les gens, la religion est honorée, les tentations disparaissent, et bien d'autres choses…

 

Parmi les bienfaits dont Allah a comblé ce pays : le fait que les droits de l'homme soient respectés dans la législation islamique.

 

Les ennemis de ce pays parlent de déficiences en ce qui concerne les droits de la femme dans notre pays et ils s'opposent à la mise en application des lois de la législation en prétendant qu'elles ne respectent pas les droits de l'homme ; c'est une mauvaise parole ! Et c'est un mauvais but visé !

 

La femme dans ce pays : qu'elle soit une mère, une fille, une sœur, une tante paternelle, une tante maternelle, la fille d'un frère, la fille d'une sœur ou une épouse, obtient ses droits obligatoires de tous ceux qui lui sont proches, ils considèrent que c'est un devoir islamique qu'ils doivent accomplir en obéissant à Allah, en ayant le choix et en étant joyeux.

 

Et l'époux respecte les droits de son épouse, il ne la laisse pas au dépend d'une autre personne. La femme obtient tous ses droits dans ce pays, une vie agréable lui est préparée, et les fonctions qui lui sont octroyées, conviennent à sa nature et à ses capacités, et ne s'opposent pas à la religion et aux mœurs.

 

 

Et les charges de la femme chez elle et dans sa société, ainsi que l'éducation des enfants, ne sont pas accomplies par des servantes ou d'autres personnes.

 

La condition de la femme dans notre pays est meilleure que dans les autres pays ; et les paroles qui sont prononcées au sujet du fait que les femmes sont lésées de leurs droits, sont les paroles des ennemis de ce pays et qui visent à faire sortir [à éloigner] la femme des valeurs de sa religion, de ses qualités islamiques, et afin qu'elle soit abaissée en étant une marchandise qui n'a aucune valeur.

 

Et dans notre société, plus l'âge de la femme avance et son corps devient faible, plus elle est honorée, respectée et traitée avec miséricorde ; et ceux qui appellent aux droits de la femme, l'honneur de la femme n'est-il pas méprisé pour eux ?

 

 

Ne donne-t-elle pas de son honneur plus qu'elle ne prend ? Ne l'ont-ils pas chassée de la maison lorsqu'elle atteint l'âge du mariage et abandonnée à la dureté de la vie et aux loups parmi les hommes, et lorsqu'elle ne peut plus rien donner, ils la jettent dans les maisons de vieillesse, présente et perdue, vivante comme si elle était morte, est-ce que ce sont les droits de la femme ?

 

Donc, celui dont la maison est fabriquée de verre, ne doit pas lancer des pierres sur les gens !

 

Et en ce concerne les lois qui sont mises en application dans le royaume comme le fait de couper la main du voleur, l'application des lois est un ordre d'Allah (qu'Il soit exalté) ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

 

{Le voleur et la voleuse, à tous deux, coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage}.

 

Et Celui qui a légiféré cela est le Seigneur des mondes le plus Miséricordieux des miséricordieux ; et dans le hadith, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Mettre en application une loi parmi les lois d'Allah, est mieux qu'il pleuve quarante jours).

 

Et ceux qui pleurent pour les criminels et les corrupteurs, n'est-il pas mieux de pleurer pour les innocents dont le sang a été versé ou l'argent a été volé ?

 

 

L'application d'une seule loi protège des millions de personnes contre les dommages des corrupteurs ; et gouverner avec les lois qu'Allah a révélées est le bien pour la terre et n'est pas la privation des droits de l'homme, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

{Juge alors parmi eux d'après ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'éloigner d'une partie de ce qu'Allah t'a révélé.

 

 

Et puis, s'ils refusent (le jugement révélé), sache qu'Allah veut les affliger [ici-bas] pour une partie de leurs péchés.

 

Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. Est-ce donc le jugement du temps de l'Ignorance qu'ils cherchent ? Qu'y a-t-il de meilleur qu'Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ?}.

 

 

O Hommes !

 

 

Les bienfaits et les dons d'Allah sur vous et sur nous sont grands, et nous devons remercier Allah (qu'Il soit exalté) ; et nous remercions Allah (qu'Il soit exalté) en le craignant et en restant ferme dans sa religion, Il a dit (qu'Il soit exalté) :

 

{Et lorsque votre Seigneur proclama : "Si vous êtes reconnaissants, très certainement, J'augmenterai [Mes bienfaits] pour vous}.

 

 

Et pour remercier Allah pour ces bienfaits, nous devons être mieux aujourd'hui que nous ne l'étions hier, et mieux demain que nous ne le sommes aujourd'hui, car Allah nous a ordonné la piété dans le premier chapitre du Saint Coran, et Il nous a ordonné la piété dans le dernier verset qui fut révélé.

 

 

De même qu'Il a confirmé la piété dans beaucoup de versets afin que le musulman reste toujours pieux dans toutes ses situations et afin qu'il ne cesse d'augmenter dans les degrés de la piété jusqu'à son dernier soupir dans sa vie pour qu'il gagne le bien de la vie ici-bas et de l'autre monde, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

{Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux}.

 

 

Notre religion nous oblige à être unis avec nos dirigeants face aux défis qui visent l'Islam et ses enseignements ou qui visent les bases de notre société ; plus exactement, ce pays a un droit sur chaque musulman sur la terre entière à cause des particularités connues et honorables qu'Allah lui a donné.

 

Au nom d'Allah le Miséricordieux, le très Miséricordieux :

 

 

{Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition}.

 

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

 

{Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment}.

 

Deuxième sermon

 

{Et craignez le jour où vous serez ramenés vers Allah. Alors chaque âme sera pleinement rétribuée de ce qu'elle aura acquis. Et ils ne seront point lésés}.

 

Serviteurs d'Allah !

 

 

Quelles que soient les bonnes actions que le serviteur accomplit tout en s'éloignant des choses interdites, il ne pourra jamais remercier les bienfaits d'Allah, mais il suffit au serviteur de reconnaître les bienfaits d'Allah sur lui et de ressentir qu'il ne remercie pas comme il devrait le faire, et qu'il accomplisse de bonnes actions dans l'obéissance de Son Seigneur avec sincérité et en suivant la Sounnah ; de même que le remerciement se fait en parlant des bienfaits, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

{Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le}.

 

Et le remerciement se fait aussi avec l'amour d'Allah Celui qui donne les bienfaits (qu'Il soit glorifié et exalté) [en aimant Allah] ; et le remerciement se fait avec les actes en augmentant les bonnes actions et en utilisant les bienfaits dans ce qui satisfait Allah (qu'Il soit exalté), Il a dit (qu'Il soit exalté) :

 

 

{"O famille de David, oeuvrez par gratitude", alors qu'il y a peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants}.

 

Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit à Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) après qu'elle ait dit :

 

-"O Messager d'Allah ! Tu prie la nuit jusqu'à ce que tes pieds se soient fendus alors que tes péchés commis dans le passé et dans le futur te sont pardonnés ?". Il dit alors :

 

 

(O Aïcha ! Ne devrais-je pas être un serviteur reconnaissant).

 

 

Serviteurs d'Allah !

 

 

Jugez-vous vous-mêmes avant d'habiter dans les tombes, et avancez de bonnes œuvres dans l'obéissance de votre Seigneur qui vous sauveront d'un châtiment douloureux :

 

{Et l'ordre [concernant] l'Heure ne sera que comme un clin d'œil ou plus bref encore !}.

 

 

 

Source :

 

 

http://alharamainsermons.org

 

 

Tag(s) : #Discours du vendredi
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :