Shaykh Sâlih Al-Fawzân

 

Tasreef_0-thumb2

روى الإمام البخاري عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : قال رسول الله - صلى الله عليه وسلم إن الله قال : ( من عادى لي وليا فقد آذنته بالحرب ، وما تقرب إلي عبدي بشيء أحب إلي مما افترضت عليه ، ولا يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتى أحبه ، فإذا أحببته كنت سمعه الذي يسمع به ، وبصره الذي يبصر به ، ويده التي يبطش بها ، ورجله التي يمشي بها ، ولئن سألني لأعطينه ، ولئن استعاذني لأعيذنه ) .

 Abou hourayrah qu'Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète salallahou 'alayhi wa sallam a dit que son Seigneur a dit : 


Quiconque montre de l'hostilité à l'un de Mes bien aimés, Je lui déclare la guerre. Mon serviteur ne peut se rapprocher de moi par une chose qui m'est plus aimée que ce que Je lui ai prescrit comme œuvres obligatoires, et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime. Et quand Je l'aime, Je deviens l'ouie par laquelle il entend, la vue avec laquelle il voit, la main par laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. S'il Me demande [quelque chose] Je lui donne et si il cherche refuge auprès de moi, Je lui accorde.Rapporté par l'imâm Al-Boukhâry,


Ainsi Allah nous dit dans ce hadith : 


وما تقرب إلي عبدي بشيء أحب إلي مما افترضت عليه ، وما يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتى أحبه

 

Mon serviteur ne peut se rapprocher de moi par une chose meilleure à mes yeux que ce que Je lui ai prescrit comme œuvres obligatoires, et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime.


At-taqarroub ( le fait de se rapprocher d'Allah) est une chose qui est demandée et ordonnée en islâm, c 'est à dire que le serviteur doit mettre en pratique les actions pieuses, les actes d'obéissances qui vont le rapprocher d'Allah, et ce rapprochement en s'obtient pas par les fausses prétentions mais seulement par les actes, les actions pieuses, les actes de piété et seulement d'après ce qu'Allah a légiféré , il n'est pas possible de se rapprocher d'Allah par des actes innovés, des pratiques religieuses qu'ont ne retrouveraient ni dans le coran ni dans la Sounnah ou par des légendes c'est pour celà que le messager d'Allah salallahou 'alayhi wa sallam a dit : quiconque mettra en pratique un acte que je n'ai pas ordonné verra son acte rejeté. Son acte ne sera pas accepté, il sera rejeté ! Car il n'est pas possible de se rapprocher d'Allah par une pratique religieuse non légiférée, une adoration inventée qu'on ne retrouve ni dans le Coran ni dans la sounnah, c'est pour celà qu'Allah nous dit :


 وما تقرب إلي عبدي بشيء أحب إلي مما افترضت عليه

 

Mon serviteur ne peut se rapprocher de moi par une chose meilleure à mes yeux que ce que Je lui ai prescrit comme œuvres !


 Allah nous dit : وما تقرب إلي عبدي بشيء أحب إلي مما افترضت عليه

 

Mon serviteur ne peut se rapprocher de moi par une chose meilleure à mes yeux que ce que Je lui ai prescrit comme œuvres ! Ainsi on ne peut se rapprocher d'Allah seulement et uniquement parce qu'il a légiféré que ce soit une adoration obligatoire ou seulement recommandée; parmi les adorations obligatoires on peut citer les 5 prières quotidiennes, le versement de l'aumône obligatoire (az-zakât), le jeûne du mois de ramadhân, le pèlerinage à la maison sacrée, le maintient du lien de parenté etc...

parmi les adorations non-obligatoires on peut citer la prière de nuit, la prière de matinée (ad-Dohâ), les prières qui accompagnent les 5 prières obligatoires tout au long de la journée (ar-rawâtib) etc...


Ces actes d'adorations que nous venons de citer sont non-obligatoires seulement recommandés néanmoins ils complètent les adorations obligatoires et permettent de les perfectionner, ils sont un supplément de bien de ce fait le mouslim ne doit pas les mépriser et les délaisser, il se doit de les pratiquer même si ce n'est pas obligatoire, car le bien aimé d'Allah c'est celui qui met en pratique ce qui lui a été rendu obligatoire et également ce qui relève du facultatif, le surérogatoire.


Concernant la parole d'Allah : وما تقرب إلي عبدي بشيء أحب إلي مما افترضت عليه

 

Mon serviteur ne peut se rapprocher de moi par une chose meilleure à mes yeux que ce que Je lui ai prescrit comme œuvres ! On déduit de cette parole qu'Allah aime les actes pieux, tout comme il déteste les mauvaises actions, et Allah aime et déteste, il hait et se met en colère et tout celà comme il convient à sa grandeur et sa perfection.

 


Allah nous dit :


وما يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتى أحبه

 

Et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime.


Il y a ici une forte incitation à l'accomplissement des oeuvres surérogatoires, les adorations facultatives, le serviteur ne doit pas s'en priver car ces oeuvres non obligatoires contiennent énormément de bien.


 وما يزال عبدي يتقرب إلي بالنوافل حتى أحبه

Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime. Il y a ici la preuve claire de l'amour d'Allah, Allah aime Ses serviteurs vertueux, de même qu'il aime les actes pieux, on déduit également de cette partie du hadîth que les actes pieux entrainent l'amour d'Allah, aussi si tu souhaites qu'Allah t'aime alors multiplie les bonnes actions, multiplie les actes pieux ! Également si tu souhaites qu'Allah t'aime alors suit scupuleusement la sunnah, la voie de Son Messager salallahou 'alayhi wa sallam car Allah dit dans le Coran :



قُلْ إِن كُنتُمْ تُحِبُّونَ اللَّـهَ فَاتَّبِعُونِي يُحْبِبْكُمُ اللَّـهُ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ

 

"Dis ! Si vraiment vous aimez Allah alors suivez-moi Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés"

 

Allah nous dit :

 

فإذا أحببته كنت سمعه الذي يسمع به ، وبصره الذي يبصر به ، ويده التي يبطش بها ، ورجله التي يمشي بها

 

Et quand Je l'aime, Je deviens l'ouie par laquelle il entend, la vue avec laquelle il voit, la main par laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. Cette portion du hadith signifie qu'Allah va le guider et le soutenir dans ces choses ainsi ce serviteur ne regarderna que les choses qu'Allah aime, il n'écoutera que les choses qu'Allah


aime, il baissera son regard vis à vis des choses qui entraine la colère d'Allah, il n'écoutera pas les choses interdites, ce serviteur utilisera ses sens dans l'obéissance d'Allah.

 la main par laquelle il saisit


Ce serviteur n'utilisera sa main que dans ce qui satisfait Allah, qu'il prenne ou qu'il donne ce sera tjrs dans l'obéissance d'Allah.


 et le pied avec lequel il marche

Ce serviteur ne se rendra que dans les lieux qu'Allah agréé tel les mosquées, ou rendre visite aux membres de la famille pour entretenir le lien de parenté, il utilisera ses pieds dans l'obéissance d'Allah, il ne se rendra pas dans les lieux de débauches et de perversité, dans les endroits tel les salles de concert, les cinémas etc... pourquoi ? Parce que ses pas sont comptés, chaque pas que tu fais est comptabilisé si tu te rends faire un bien tu as pour ces pas des hassanâte, des bonnes actions en ta faveur.


Ainsi Allah accordera la réussite à ce serviteur dans son ouie, sa vue, sa main, son pied et il utilisera ses sens et ses organes seulement dans les choses qui lui seront utiles auprès d'Allah !

 

Et la cause de tout cela est qu'il s'est rapproché d'Allah en s'acquitant de ses obligations religieuses puis il a fait suivre cela par des adorations facultatives non obligatoires, aussi celui qui souhaite ce privilège, celui qui souhaite qu'Allah lui accorde la réussite dans son ouie, sa vue, sa main, son pied etc... qu'il accomplisse sérieusement ses obligations religieuses puis qu'il rajoute à celà des oeuvres non-obligatoires, qu'il se rapproche d'Allah par la pratique des adorations facultatives selon ses capacités. Il s'agit véritablement d'un privilège de grande valeur ! Cette chose sera facile à celui qui aura été facilité par Allah et difficile pour celui qui en aura été privé.


Le muslim et la muslima doivent demander à Allah qu'il leur accorde la piété, la guidance sur le droit chemin la réussite, ils doivent rechercher auprès d'Allah aide et soutient et ils ne doivent pas être en contradiction avec la législation divine suivant leurs passions, leurs mauvais penchants, suivant la voie du diable, ils doivent prendre garde à celà !


Quant à la parole d'Allah :  وإن سألني لأعطينه ، ولئن استعاذني لأعيذنه

S'il Me demande [quelque chose] Je lui donne et si il cherche refuge auprès de moi, Je le lui accorde.

C'est la fin de ce hadith, et ce passage clarifie cequi a été cité précédement quand Allah dit :


Je deviens l'ouie par laquelle il entend, la vue avec laquelle il voit, la main par laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. 

 

Ceci ne signifie absolument pas qu'Allah s'incarne dans le serviteur, ceci ne signifie pas qu'Allah le tout puissant entre dans le serviteur et s'incarne en lui comme le disent certains innovateurs déviés qu'Allah les enlaidissent ! Non ceci signifie qu'Allah aide son serviteur, le soutient, le rectifie, lui accorde la réussite, le protège, lui prête main forte !


Shaykh Sâlih Al-Fawzân


Traduit par Abu-Maryam Al-Antîly


 

Source :


http://www.ahloul-hadith.fr

Tag(s) : #Bon Comportement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :