Al Hassân Al-Basrî a dit : « Par Allah, si les gens patientaient face à l’oppression du dirigeant, Allah ne tardera pas à la dissiper. Mais s’ils s’empressent de prendre les armes contre le dirigeant, par Allah, jamais ils ne connaîtront un jour meilleur.

 

Puis Al-Hassân Al-Basrî récita le verset 137 de la sourate Les Limbes* et dit ensuite : « Sache – puisse Allah t’accorder sa grâce- que l’oppression des rois n’est que l’irritation d’Allah le Très-Haut et l’on ne peut faire face à son irritation avec l’épée.

 

Son irritation ne peut être apaisée que par les invocations, le repentir et la reconnaissance de ses péchés. Si tu prends l’épée face à l’irritation d’Allah, celle-ci sera encore plus tranchante [que l’épée]. « [Adâb Al-Hassân Al-Basrî, Ibn Al-Djawzî]

* « Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israël s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Pharaon et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient. » Sourate les Limbes, v.137

La Tahawiyya ou La profession de foi des sunnites, abû Dja’far at-Tahâwî, Edition Sabil, 2002, Page 216

Source :

http://www.fourqane.fr/forum/
Tag(s) : #Manhadj
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :