Parler sur les gouverneurs est une sorte de révolte contre eux !

Ecoutez le Cheikh

Question :

Est-ce que parler sur les gouverneurs, les critiquer et monter les gens contre eux est considéré comme une révolte contre eux ? Ou bien la révolte n’a lieu que par la main ?

Réponse :

La révolte contre eux englobe plusieurs choses comme la croyance, s’il croit avec son cœur qu’il n’est pas obligatoire d’obéir aux gouverneurs des musulmans.

Ceci est une révolte, celui qui fait cela est un khariji de par son idéologie et son cœur. S’il parle, c’est un khariji par sa parole et s’il agit c’est un khariji par ses actes.

Donc la révolte est de plusieurs sortes. Il y a :

1- la révolte idéologique, qui se trouve dans leurs idéologies,

2- la révolte par les paroles, qui est le fait de parler sur les gouverneurs des musulmans, de les critiquer et de dévoiler leurs défauts devant les gens. Ceci est une révolte par la parole.

3- la révolte par les actes qui est de se révolter avec les armes et de les combattre.

Fin de la réponse de Cheikh Salih Al Fawzan

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

Tag(s) : #Divers sujets
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :