Question :

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous. Un homme dit : je veille à accomplir les prières surérogatoires mais mon nouveau travail m’empêche de les accomplir. Puis-je toutes les rattraper le soir après le travail ? Qu’Allah vous bénisse
.

Réponse :

Non, essaie de les accomplir après les prières obligatoires selon tes capacités, car ces prières surérogatoires viennent après les obligatoires pour faciliter et pour rattraper les manquements dans la prière.

Si tu les retardes volontairement jusqu’au soir, ce ne sont pas des prières rawatib.

Tu pries par exemple deux ou quatre unités avant le dhohr, deux après le dhohr, deux après le maghrib. Pourquoi les rassembles-tu ? Tu pris également deux unités avant le fajr.

Si ton travail te retient par exemple après le maghrib, ne peux-tu pas faire le tasbih (dire sobhanAllah) et le tahlil (dire la ilaha illa Llah) ? La bénédiction vient d'Allah et ce travail ne t’empêche pas de faire ces quelques prières surérogatoires.

Quant à la prière de nuit, c’est une autre prière surérogatoire, qu’Allah vous bénisse. Il ne faut pas que l’homme se soumettre complètement à sa fonction, il faut que sa fonction religieuse soit plus importante.

Fin de la réponse de Cheikh Othman As-Salimi, qu’Allah le préserve.

Pour écouter l’audio : cliquez ici

Source :

http://forum.daralhadith-sh.com

Tag(s) : #Prière
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :