Prends garde aux péchés car tu n’es pas à l’abri que ton cœur dévie !

 

Ecoutez le Cheikh

 

 

Question :

 

Quel est votre conseil à celui qui déprécie les péchés et les mésestime disant que ce sont de légers écarts et des petits péchés puis il les commet ?

 

Réponse :

 

Il convient au musulman de prendre garde aux petits péchés et aux grands. En effet, il ne sait pas qu’il est possible qu’un petit péché soit grand auprès d’Allah sans qu’il ne le sache.

 

C’est pour cela que les savants ont divergé concernant la définition des grands péchés. Certains savants ont dit que les grands péchés sont dénombrables.

 

D’autres savants ont dit qu’ils étaient définis, c’est à dire connus par leur délimitation, description et définition. Selon le premier avis, ils sont donc d’un nombre déterminé, et selon le deuxième avis, ils sont plus nombreux que ce nombre déterminé.

 

Et l’avis authentique parmi les avis des gens de science est qu’ils sont définis et non dénombrables. Tout ce qui rentre dans le sens des grands péchés parmi ce qui est mentionné dans les textes de la législation fait partie des grands péchés. Ceci est une chose.

 

Deuxièmement : si les petits péchés s’assemblent, ils deviennent des grands péchés. Il est possible que les petits péchés deviennent grands en s’assemblant.

 

Troisièmement : les petits péchés ouvrent la porte aux grands péchés.

 

Quatrièmement : il est possible que les petits péchés soient une cause du retournement de ton cœur et de la déviance de ton minhaj et de ta voie. Tu n’es pas à l’abri contre le changement de ce cœur. Allah a dit :

 

وَنُقَلِّبُ أَفْئِدَتَهُمْ وَأَبْصَارَهُمْ كَمَا لَمْ يُؤْمِنُوا بِهِ أَوَّلَ مَرَّةٍ وَنَذَرُهُمْ فِي طُغْيَانِهِمْ يَعْمَهُونَ

 

« Parce qu’ils n’ont pas cru la première fois, nous détournerons leurs cœurs et leurs yeux ; nous les laisserons marcher aveuglément dans leur rébellion. »

 

Tu dois donc craindre pour toi-même que ton cœur dévie et que tu changes de voie.

 

L’Imam Ibn Al Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, a donné un excellent exemple sur la situation de ces gens la, je vais le rapporter selon son sens de manière résumée.

 

Il a dit que l’exemple de celui qui laisse espérer à sa personne le repentir alors qu’il persiste dans les  péchés et les désobéissances est comme l’exemple d’un homme qui entre dans l’eau alors qu’il ne sait pas nager. Il ne cesse de se dire qu’il est entré dans l’eau sur ses pieds et qu’il va donc en sortir sur ses pieds.

 

Mais il ne sait pas qu’à chaque fois qu’il s’enfonce dans cette eau, il s’affaiblit et s’expose de plus en plus au danger, jusqu’à ce qu’il soit plongé dans l’eau et que ses pieds ne touchent plus le sol, à ce moment là il se noie et veut revenir et sortir mais il ne peut pas.

 

Ceci est la situation de beaucoup de personnes qui sont plongées dans les péchés et les mauvaises actions.

 

C’est pour ça qu’Allah a nommé ce à quoi appelle le diable des pas. Il les a appelés des par car il ne t’appelle pas à la déviation en une seule fois, mais il t’y appelle étape par étape. Il t’entraîne et te fait dévier du droit chemin jusqu’à ce que ton cœur dévie.

 

Ceux qui auparavant accomplissaient la prière et qui maintenant ne sont plus parmi les prieurs, ceux qui aujourd’hui commettent des grands péchés et sont tombés dans des choses immondes et blâmables, dans les perversités et autres, comment sont-ils tombés dans cela et ont-ils dévié de cette manière ?

 

Est-ce d’un seul pas, de la mosquée jusqu’à ces actes immondes ? La réponse est non, mais après de nombreux pas, le diable les a entraînés pas après pas (étape par étape) jusqu’à ce qu’ils sortent de ce droit chemin.

 

Et le refuge est auprès d’Allah. C’est pour cela qu’il ne convient pas au musulman de se laisser-aller dans l’accomplissement d’un petit péché quel qu’il soit.

 

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani

 

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

Tag(s) : #Divers sujets
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :