Sheikh Muhammad Ibn 'Abdellah Al-Emam ( Qu'Allah le préserve )


 

Télécharger

 

 

N’est-ce pas que les gens qui sont le plus en droit d'être honorés et d’être respectés après les prophètes et les messagers, sont leurs successeurs et leurs suiveurs, les étendards de la Shari’a et les prêcheurs de la bonne voie et les lanternes de la peine ombre, ceux-là sont ceux qui sont le plus en droit d’être honorés, d’être respectés, d’être gratifiés et vénérés en conformité avec les règles de la législation ; en conformité avec les règles de la législation parce que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Certes, Allah élève des gens grâce à ce livre (le Coran) et rabaisse d’autres à cause de lui (le Coran) » [Rapporté par Mouslim, 817].

Ainsi, celui qui fait partie des gens du Coran et ceux qui suivent le Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui), alors il est plus en droit d’être respecté avec le respect qu'il se doit par la science et les gens de science.

Et les compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) se comportaient ainsi avec les plus âgés d’entre eux ; il a été rapporté d‘Ubada ibn As-Samit (qu’Allah soit satisfait de lui), que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « N’est pas des nôtres celui qui ne respecte pas nos plus âgés, qui ne fait pas miséricorde à nos petits et qui ne reconnaît pas le droit de nos savants ».[Hadith Hassan (bon) rapporté par Ahmad et Al-Hakim d’après Ubada ibn As-Samit, Sahih al Jami’ : 5443].

Il a été rapporté par Ibn ‘Abbas, chez At-Tabarani dans "Al-Awssat" et ailleurs, d’après Anas (qu’Allah soit satisfait de lui) : « La baraka (bénédiction) est avec vos grands (c'est-à-dire d’un âge avancé) » [Sahih Ibn Hibban] (etc.) Et bien d’autres preuves rapportées (à ce sujet).

Toutefois, le respect qui est dû à l’individu, lui est donné en raison de son âge avancé car il a été rapporté par Abou Daoud et d’autres, selon Abou Moussa Al-Ash'ari qui a entendu dire que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « C'est glorifier Allah - le Très-Haut, que d'honorer le Musulman aux cheveux blancs, d'honorer celui qui a appris le Coran tout entier sans excès dans son interprétation et sans négligence de sa lecture...(et d'honorer le détenteur du pouvoir juste) ». Ceci est donc dû à son âge avancé et ceci est recommandé et ceci est un droit qui revient aux personnes âgées, chose qui leur convient à tout point de vue.

Ou bien encore, le respect qui dû à l’individu, lui est donné en raison de la science abondante qu’il détient c'est-à-dire, une grande science et également aux nombreuses bonnes œuvres, il fait preuve d’une bonté plus que quiconque, c’est donc par ceci que la personne se voit respectée de la sorte.

Comme vous venez d’entendre le hadith, « grands (d’âge) », ce qui est voulu ici, c’est celui qui est d’un âge avancé et il va de soi que l’Islam nous a enseigné le respect, celui qui consiste à faire preuve de respecter envers celui qui est plus âgé, que cela soit par la science ou à cause de son âge ou encore à cause de son rang, en raison de son rang dans ce bas monde, tel que le gouverneur et l’émir et celui qui est investi d'un pouvoir, il se voit donc respecté comme il se doit et il se voit honoré comme il se doit. De ce fait, toutes ces politesses, il convient de les prendre en considération.

[…]

Selon Abi Mass‘oud (qu’Allah soit satisfait de lui), a entendu dire du Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ceci : « Que viennent derrière moi les hommes les plus sensés et les plus sages ». [Rapporté par Mouslim]

Il a dit : « Que viennent derrière moi », c'est-à-dire qu’ils soient proches de moi, qu’ils se placent derrière moi. Il a dit : « les plus sensés », ce qui se rapporte au terme [Al-Hilm (la mansuétude)] et non pas à [Al-Ihtilam (l’éjaculation pendant le sommeil)].

 

Et il a dit : « les plus sages », et le sens voulu ici c’est la raison, l’esprit lucide, celui qui fait preuve de lucidité et de science, (celui) qui est capable s’il arrive quelque chose de se comporter avec le comportement le plus juste ; pas comme celui qui ne comprend rien et qui ne sait pas et s’il arrive quelque chose, alors il ne saura pas se comporter de la bonne façon.

Tout ceci fait partie de ses enseignements, de ses politesses (paix et bénédictions d’Allah sur lui), ainsi que d’autres arguments rapportés (à ce sujet).

Et comme le relate Ibn Hibban dans le livre intitulé : « Rawdatou al-uqala », il dit : « Celui qui prend pour ennemi le sultan (gouverneur) a perdu ainsi (le bien) de ce bas monde et celui qui prend pour ennemi les savants a perdu toute sa religion » ; donc, celui qui ne trouve pas dans son cœur la considération et la vénération qu’on accorde aux gens de science, la vénération louable, la vénération qui est conforme aux règles de la législation ; bien entendu, nous n’invitons personne à vénérer les savants d’une vénération qui est interdite et blâmable, comme la vénération manifestée à l'égard des savants du "tasawwuf" (soufisme), à l'égard des savants du "Rafed" (chiites rafida)…Non ! Mais, (nous entendons par là) la vénération et le respect que recommande la Shari’a.

(Comme tu viens de l’entendre), celui qui est arrivé à un point où il n’accorde plus aucun respect aux gens de science, celui qui n'a plus aucune considération pour les gens de science, ceci est considéré comme faisant partie des causes qui concourent à la perte de la religion, ceci est un ensemble de raisons qui concourent à la perte de la religion.

Il existe des individus, comme tu as pu l'observer et que nous connaissons fort bien étant donné qu’ils apparaissent de temps à autre, qui ont acquis une partie de la science et parmi eux, certains n’ont pas cette part de science bénéfique puisqu’ils font partie de la masse des gens ordinaires, bien qu’appartenant aux gens de la Sounna, mais voilà, certains individus se voient éprouvés de la sorte, par le non respect des gens de science, par l’indifférence dont ils manifestent à l'égard de leurs conseils et de leurs recommandations au point que, certains d'entres eux s’activent dans la calomnie et l’insulte cherchant le moindre petit prétexte illusoire à leurs yeux.

 

Tu le vois s’acharner contre celui-là et se déplacer par-ci par-là et railler et errer sans but précis (etc.) ; ce type (d’individus) nuit qu’à lui-même, ce genre nuit qu’à lui-même ! Quant aux savants, leur rang si celui-ci est voulu par Allah, nul ne peut l’ôter du cœur des gens, ni untel ni un autre, parce que le Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Lorsque Allah aime un de Ses serviteurs, Il appelle Jibril et lui dit : « Ô Jibril, J’aime untel, aime-le ! », alors Jibril l’aime puis il interpelle les habitants des cieux et leur dit : « Allah aime untel, alors aimez-le. » ; Par la suite, tous les habitants de la terre finissent par aimer cette personne. » [Al-Boukhari et Mouslim]

Il y a des gens dont la motivation première est de vouloir s’imposer aux autres, c'est-à-dire qu’il s’imagine être…comme je me souviens, au moment où surgit la fitna d’Abi Al-Hassan, il y avait des individus qui étaient dévorés par l'envie de paraître et recherchaient la notoriété…et le simple fait de rechercher la notoriété mène fatalement la personne à se briser le dos, l'envie de paraître conduit finalement à se casser le dos.

 

C’est la raison pour laquelle, il est rapporté de façon authentique que Sofiane Ath-Thawri a dit : « Celui qui a apprit pour convoiter une haute position sociale, alors qu'il se prépare à recevoir des coups sur la tête », c'est-à-dire pour obtenir, selon sa manière de voir, une haute fonction, un poste à pouvoir (etc.), il (Sofiane Ath-Thawri) a dit : « qu'il se prépare à recevoir des coups sur la tête »

(Et comme tu viens de l’entendre), il existe certains individus, tu constateras par toi-même qu’ils n’ont aucun respect, ni aucune considération pour ceux qu’Allah à ordonné de respecter et d’honorer, bien au contraire, la calomnie pour eux est chose facile sur leurs langues. Quant à ces gens-là, c’est pour eux que nous craignons le plus et nous ne craignons rien pour les savants qu’ils dénigrent, nous n’avons rien à craindre pour eux de ces gens-là, car s’il l’on doit craindre pour la personne, c’est pour son propre péché et sa transgression et sa rébellion. Pour ce qui est de la personne dénigrée, s’il s’avère être victime d’une injustice, certes Allah vient au secours de l’opprimé (lui fera justice).

Ainsi, nous recommandons aux étudiants en science religieuse de prendre soin de bien mettre chaque chose à sa juste place (selon les règles de la législation), et nous demandons à Allah – Le Très Haut, de nous accorder les politesses qu’Il agrée, de nous accorder les usages qu’Il agrée.

Toutefois, comme vous avez pu entendre le Hadith du Messager (paix et bénédictions d’Allah sur lui) lorsqu’il a dit : « les plus âgés avant » et ceci s’agissant de la parole (donner la parole au plus âgé avant), tout comme il arrivait que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), dans d’autres situations, privilégiait la personne la plus âgé lorsqu’il s’agissait de boire, lorsqu’il s’agissait de servir à boire (aux gens)…et d’autre part il privilégiait celui qui était à sa droite par rapport à celui qui se trouvait sur sa gauche.

Ainsi, ces règles de politesse se prennent de lui (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ; ces règles de politesse (qui sont dans la loi islamique) se prennent du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui).

Et aussi, lorsqu’une personne, même d’un jeune âge, à connaissance d’une chose qui peut être bénéfique (pour les autres), rien ne l’empêche d‘en faire profiter (les autres), il lui suffit de demander la permission, qu’il lève la main et qu’il en parle car rien ne t’empêche, comme tu viens de l’entendre, de procéder de cette façon.

Donc, les politesses sont plutôt demandées avec ses règles, et sitôt que celles-ci seront appliquées avec ses règles, alors nous parviendrons au point culminant de la politesse dans la loi islamique.

[Fin des paroles du Sheikh].

Source : www.olamayemen.net | www.sh-emam.comhttp: /www.alghourabaa.com


Fatwa de Sheikh Muhammad Ibn 'Abdellah Al-Emam (Qu'Allah le préserve).


Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy | 14 Rabi' Ath-Thani 1433 | 07/03/2012

Tag(s) : #Bon Comportement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :