Cheikh 'Abd Razzâq Al Abbad (qu'Allah le préserve)‏

 

La louange appartient à Allah (U), nous Le louons, nous cherchons assistance auprès de Lui, nous Lui demandons pardon, nous nous repentons à Lui et nous cherchons refuge auprès de Lui contre le mal de nos âmes et de nos viles œuvres.

 

Quiconque Allah guide, nul ne peut l’égarer et quiconque Allah égare, nul ne peut le guider. Je témoigne qu’il n’y a aucune divinité, digne d’adoration, excepté Allah (U), Seul, sans associé et je témoigne que Mohammed (r) est Son serviteur et Son Messager. Que la paix et le salut soient sur Son serviteur, sa famille et l’ensemble de ses compagnons.


Ensuite :


Ô Croyants ! Serviteurs d’Allah ! Je vous enjoins, ainsi qu’à moi-même, la crainte d’Allah (I) et le fait qu’Il (U) vous observe parfaitement, en secret ou en public. La crainte d’Allah (U) est la meilleure des provisions pour atteindre Sa satisfaction, elle est le summum du bonheur et elle constitue la voie de la réussite, ici bas et dans l’au-delà.

Serviteurs d’Allah ! L’ensemble des gens savent bien que nous trouvons chez des personnes de juste milieu une attention particulière et un souci tout aussi particulier concernant les termes de garanties dans le commerce et ses transactions, que ce soit dans l’achat, la vente ou la relation.

 

A savoir, une marchandise et des produits garantis n’ont pas la même place auprès des gens que d’autres qui ne le sont pas. Cela nous montre et nous confirme l’importance que les gens attachent à un produit garanti au détriment d’un autre, car en effet, il n’y a pas les mêmes critères d’authenticité.

 

Voilà pourquoi, ce point est essentiel et les gens y attacheront d’autant plus d’importance que celui qui garantira son produit sera connu pour sa sincérité, sa véracité, son respect de l’engagement et sa responsabilité. Cette garantie peut être obtenue par le biais d’affaires simples et aisées, qui ne constituent ni une difficulté, ni une surcharge.

 

 

Serviteurs d’Allah ! Que dire maintenant si le garant est le Messager d’Allah lui-même (r) ! Le Véridique, celui qui confirme la Vérité, et qui ne parle pas de son propre chef mais ne fait que répéter une révélation qui lui a été révélée.

 

Que dire aussi si le produit garanti est le Paradis, dont la largeur est celle des cieux et de la terre, où s’y trouve ce que nul œil n’a vu, nulle oreille n’a entendu, et ce que nul cœur n’a jamais imaginé ! Que dire encore si ce qui nous permet d’obtenir cette garantie repose sur des affaires faciles et des œuvres aisées à accomplir, qui ne demandent ni de grands efforts, ni de grandes difficultés !

 

Serviteurs d’Allah ! Qu’Allah vous préserve.

 

Méditez la parole suivante concernant cette immense garantie :


L’imam Ahmad rapporte dans son Musnad, ainsi que Ibn Hibbân dans son recueil authentique, et al-Hâkim dans son livre al-Mustadrak, le hadith suivant : D’après ‘Ubâda ibn Sâmit (t), le Prophète (r) a dit :

 

«Garantissez moi six choses, et je vous garantirai le Paradis : soyez véridiques lorsque vous parlez ; tenez vos engagements lorsque vous promettez ; acquittez-vous de ce que vous devez lorsqu’on vous confie une chose ; restez chastes ; baissez le regard ; et abstenez-vous [de faire du tort aux gens.] »hadith authentique.

 

Serviteurs d’Allah ! Voilà une garantie en contre partie d’une autre, une promesse pour une autre. Le Prophète (r) a dit : «Garantissez moi six choses, et je vous garantirai le Paradis… »Six œuvres parmi les plus faciles qui soient et qui constituent des portes du bien très aisées et très simples à accomplir. Quiconque les accomplit durant sa vie et s’y attache durant sa mort, alors le Paradis lui est garanti ainsi que la voie qui y mène. Allah (U) dit :

 

{On rapprochera le Paradis à proximité des gens pieux. Voilà ce qui vous a été promis, [ainsi qu’]à tout homme plein de repentir et respectueux [des prescriptions divines],celui qui craignait le Tout Miséricordieux bien qu’il ne Le voyait pas, et qui est venu [à Lui] avec un cœur porté au repentir.« Entrez-y en toute sécurité ». Voilà, le Jour de l'éternité !Il y aura là pour eux tout ce qu’ils voudront et auprès de Nous, il y a davantage encore.}1

 

Serviteurs d’Allah ! La première de ces qualités est la véracité et la sincérité. Le croyant est véridique dans son discours. On ne lui connait pas de mensonge, celui-ci ne fait pas parti de lui.

 

Le croyant ne cesse de s’attacher à cette véridicité au cours de sa vie jusqu’à ce que celle-ci l’emmène au Paradis. Dans un hadith, le Prophète (r) a dit : «Soyez véridiques ! En effet, la véracité guide à la bonté et la bonté guide au Paradis. La personne ne cesse d’être véridique et de rechercher à l’être jusqu’à ce qu’on l’écrive auprès d’Allah comme une personne véridique. »[Hadith authentique].


Serviteurs d’Allah ! La seconde qualité est de tenir ses promesses et de respecter ses engagements. C’est une des caractéristiques des croyants et un des signes des gens vertueux. Ces personnes sont connues pour ne pas trahir leurs promesses, ni rompre leurs engagements.

 

Tenir ses engagements est un attribut essentiel dans la construction de la société musulmane car cette qualité englobe toutes les relations entre les personnes. Les relations humaines et sociales se basent toutes sur des promesses et des engagements que les gens doivent respecter. Si l’engagement ou la promesse est trahi alors la confiance se perd, les relations se détériorent et les gens s’écartent les uns des autres.


Serviteurs d’Allah ! La troisième qualité consiste à s’acquitter de ce qui nous a été confié. Celle-ci constitue une des plus sublimes qualités dans le comportement qu’Allah Lui-même a loué dans Son Livre en louant les personnes possédant cette qualité. S’acquitter de ce que l’on doit est le signe de la foi complète d’une personne ainsi que de son bel Islam.

 

Serviteurs d’Allah ! Grâce à cette qualité, la religion est préservée dans sa globalité, mais aussi l’honneur, les biens, la vie, la sacralité des âmes ainsi que les sciences. Dans un hadith, le Prophète (r) a dit : « Le croyant est celui dont les gens sont préservés de lui dans leur personne et leurs biens. » Lorsque le dépôt est respecté dans la société, celle-ci devient forte, son tissu se renforce et le bien et la bénédiction se propagent.

 

Serviteurs d’Allah ! La quatrième qualité est de rester chaste. C’est-à-dire ne pas commettre d’interdits, ni tomber dans des choses fausses. Allah (U) dit :

 

{Et qui restent chastes excepté avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer. Et quiconque recherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs.}2

 

Serviteurs d’Allah ! Rester chastes permet de préserver la descendance mais aussi les lignées généalogiques. C’est aussi une purification de la société et une préservation des maladies et des dégâts qui pourraient être causés. Et au-delà de cela, c’est tout simplement s’attacher à l’obéissance du Seigneur de l’univers.


Serviteurs d’Allah ! La cinquième de ces qualités sublimes est de baisser le regard. C’est-à-dire ne pas porter son regard sur des choses interdites. Allah (U) dit :

 

{Dis aux croyants de baisser leurs regards et de rester chastes. Ceci est plus pur pour eux. Certes, Allah est parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards et de rester chastes…}3.


Serviteurs d’Allah ! Il y a dans le fait de baisser le regard d’immenses bénéfices, notamment : le serviteur goûte aux délices de la foi, son cœur s’illumine et se raffermit, son âme se purifie et se réforme, etc. En outre, il y a une préservation à ne pas tendre vers l’interdit, ni à pencher vers le faux.


Serviteurs d’Allah ! La sixième qualité est de s’abstenir de causer du tort aux gens, de transgresser à leurs égards, ou de mal se comporter avec eux. Celui qui cause du tort aux serviteurs d’Allah, Allah ainsi que les hommes l’abhorrent et la société le met à l’écart.

 

Ceci est une indication de son mauvais comportement et de son attitude déplorable. A l’inverse, la personne qui s’abstient de faire du tort aux gens, est une personne noble. Cela nous indique un bon comportement, de nobles caractères et une bonne sociabilité. Une sublime lui est promise de la part d’Allah (U) [dans l’au delà].


Serviteurs d’Allah ! Voici ce qu’il en est lorsque l’homme aspire à de tels caractères et se hisse à un tel comportement. Mais pour cela, il doit déployer tous ses efforts et ne pas se contenter. Entre autres, il se doit d’ôter tout ce qui pourrait constituer un obstacle ou une gêne sur le chemin des croyants !

 

Muslim rapporte dans son recueil authentique d’après Abû Hurayra (t), le Messager d’Allah (r) a dit : «  Un homme est passé à côté d’une branche qui était au milieu du chemin, il s’est exclamé : je vais ôter cette branche du chemin des musulmans afin qu’elle ne leur cause pas du tort ! Pour cela, il fut introduit au Paradis. »


Serviteurs d’Allah ! Voilà des portes du Paradis qui nous ont été prescrites, des indicateurs manifestes, et un sentier aisé à prendre. Puissions-nous nous y attacher avant de les manquer et multiplions en notre faveur les voies du bien avant que ne vienne la mort.


Nous demandons à Allah (U) qu’Il ne nous laisse pas à nous-mêmes se serait-ce l’instant d’un clin d’œil. Qu’Allah nous utilise dans Son obéissance.

 

Qu’Il nous soutienne afin de réaliser et de parfaire ces sublimes qualités, qu’Il nous permette de nous éloigner et de nous écarter des viles caractéristiques. Certes, Il est le Meilleur que nous implorons et quel Bon Espoir, et quel Meilleur Assistant que Lui (I).


Ceci est ma parole. Qu’Allah me pardonne, qu’Il vous pardonne et qu’Il pardonne à tout musulman chaque péché. Implorez Son pardon et Il vous pardonnera, car Il est Le Plein de Mansuétude et Le Miséricordieux.

 

 

Traduction achevée : 13 Avril 2012 / 22 Jumadâ I 1433

 

Compilés et traduits par :


Issâ Petit (Abû Ilyès)


Tag(s) : #Discours du vendredi
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :